Développement personnel : 5 raisons de s’auto-réfléchir

Développement personnel : 5 raisons de s’auto-réfléchir

Table des matières

  • L’importance de l’autoréflexion
  • Réflexion et émotions : marcher vers le bien-être
  • Développement personnel et autoréflexion : curiosité et douleur
  • Problèmes d’évitement de la réflexion
  • Cinq raisons de réfléchir
  • En résumé : 5 réflexions pour l’auto-réflexion

 

Le développement personnel et l’autoréflexion sont deux clés du bien-être émotionnel.

L’importance de l’autoréflexion

La pratique de l’autoréflexion est un élément très important du développement humain. Intuitivement, beaucoup s’accordent à dire que l’expérience est l’un des meilleurs moyens de se développer.

Apprendre de ses erreurs est une chose qui nous est arrivée à tous, mais l’expérience peut avoir des conséquences différentes pour chacun : tout le monde ne comprend pas les faits de la même manière. Sans un processus de réflexion actif sur ce que nous vivons, ou sans remise en question de la signification de ces expériences, l’apprentissage ne se produit pas dans de nombreuses situations. En d’autres termes, ce qui nous fait passer de la simple expérience à l’apprentissage, c’est l’autoréflexion.

L’autoréflexion nous permet d’apprendre plus profondément en voyant les situations à travers des lentilles différentes et en privilégiant les questions stimulantes qui nous amènent à remettre en question nos propres croyances sur le monde. Si la réflexion est correcte, elle nous aide à être plus réaliste et à poursuivre sur la voie du développement personnel.

Réflexion et émotions : une promenade vers le bien-être

Nous avons déjà abordé la relation entre le bien-être et les émotions dans notre article « Qu’est-ce que l’intelligence mentale ? ».

Par exemple, la maîtrise de soi renvoie à l’amélioration du contrôle des impulsions, de l’autorégulation émotionnelle, de la planification, de la conscience de soi et de l’adaptation sociale, qui sont absolument essentiels au bien-être humain et s’inscrivent parfaitement dans le cadre d’un apprentissage significatif tout au long de la vie. Pour parvenir à une bonne maîtrise de soi, cela nécessite un bon niveau de réflexion interne, d’autoréflexion et de bien-être.

Le mot « bien-être », à savoir « être à l’endroit où je veux être », signifie atteindre l’équilibre et l’harmonie dans notre vie quotidienne ; par rapport à nous-mêmes et dans nos interactions avec les autres. Par conséquent, le bien-être n’est pas une constante, mais une composante dynamique qui se construit tout au long de la vie et peut changer à tout moment.

Cependant, le bien-être peut devenir une caractéristique relativement stable si nous parvenons à une bonne relation avec nous-mêmes. En y parvenant, nous sommes en mesure de faire face aux différentes expériences qui se présentent à nous au quotidien. C’est ce qu’est le développement personnel.

Développement personnel et autoréflexion : curiosité et douleur

Pour construire le soutien intérieur qui nous permet d’affronter les situations et les problèmes de la vie quotidienne, nous devons prendre des décisions difficiles, adopter une position ou un certain point de vue et décider du meilleur choix. Si nous voulons que le bien-être soit une caractéristique plus ou moins stable, nous devons de temps en temps nous poser la question suivante : « Est-ce là où je veux être ? ».

Cette question nous permet de savoir si nous sommes vraiment là où nous voulons être (notre lieu de travail, notre partenaire, notre ville, etc.). Si la réponse est oui, nous sommes dans un état de flux et tout semble être en alignement. Si la réponse est non, nous sommes dans une situation d’inconfort. Le retour au bien-être passe par l’autoréflexion : il s’agit d’aller vers le développement personnel.

Par conséquent, le chemin du développement personnel n’est ni plus ni moins qu’un chemin vers le bien-être, vers un endroit où je veux être, mais cela ne signifie pas que nous réfléchissons constamment. Nous avons déjà abordé l’importance de vivre dans le présent dans l’article « Mindfulness : 8 benefits of awareness ».

Pourtant, la pleine conscience exige une réflexion et une prise de conscience de notre état émotionnel afin de pouvoir ensuite nous accepter tels que nous sommes. En outre, le présent nous indique également si nous sommes à l’aise ou non, car il existe deux voies qui nous mènent à l’autoréflexion : la curiosité et la douleur.

Les problèmes pour éviter la réflexion

Le fait de vivre constamment loin du présent, du passé, de l’avenir ou des exigences excessives que nous nous imposons ne donne pas lieu à un sentiment complet de soi, mais à une image déséquilibrée et peu objective de nous-mêmes, ce qui engendre une faible estime de soi, un sentiment d’inadéquation, un retrait social, un manque de confiance en soi, un stress et une anxiété constants, des problèmes psychosomatiques et un mauvais bien-être émotionnel.

Bien que la réflexion sur le développement personnel puisse sembler facile au premier abord, de nombreuses personnes se tournent vers des professionnels du coaching pour les aider à se libérer. Le coach, en tant que facilitateur du développement personnel, amène le client à réfléchir aux questions socioculturelles, ce qui lui permet de continuer à évoluer en tant que personne. Si la réflexion peut sembler être un acte intellectuel, c’est un acte émotionnel : le lâcher-prise joue un rôle crucial dans la croissance individuelle.

Il est courant d’éviter l’autoréflexion. Lorsque la curiosité nous amène à réfléchir et que nous l’évitons, la rigidité s’installe. Si nous pensons qu’il existe d’autres façons de faire les choses, mais que nous avons peur de cette possibilité, nous ne quitterons certainement jamais notre zone de confort. Au contraire, si c’est la douleur qui nous fait nous interroger, mais que nous n’attaquons pas ce désengagement, cela montre certainement de la tristesse. À la longue, la tristesse se transforme en mélancolie, et nous continuons à penser que le passé était toujours meilleur.

Cinq raisons de réfléchir

Nous vivons dans une société qui a connu de profonds changements au cours des dernières décennies. La mondialisation nous a apporté à tous une nouvelle façon de penser et le capitalisme a influencé nos vies au point qu’elles sont devenues des objets plutôt que des sujets. Il n’est pas facile de regarder vers l’intérieur quand la culture nous pousse à regarder constamment vers l’extérieur, à nous comparer, à faire mieux, à être plus consommateur, etc. Au milieu de tant d’informations (ou de désintoxication), nous nous accrochons à de vieilles certitudes pour nous sentir en sécurité, incapables de saisir la réalité telle qu’elle est.

Oui, nous nions nos sentiments et coexistons dans un état mental-émotionnel sans esprit. Notre courage semble n’avoir de valeur que dans l’acceptation des autres. Pour ne pas économiser, il faut avoir des vêtements de marque, une jolie fille, une profession réussie, un bon emploi, une bonne voiture, etc. … construire un chemin de souffrance, loin d’un véritable sentiment de développement personnel, de bien-être émotionnel et de retardement de nos propres désirs.

Heureusement, nous avons la capacité de nous détacher des certitudes, d’être en contact avec nous-mêmes et de réfléchir sur nous-mêmes. Dans la dimension personnelle, nos arguments et nos actions sont toujours guidés par nos sentiments, il est donc important de les comprendre et de les accepter. Nous ne savons pas ce qui va se passer dans la prochaine présence, mais ce qui se passe est différent si cela se passe avec des sentiments d’attente, de contrôle, de superficialité, d’hypocrisie, ou si cela se passe avec des sentiments de respect de soi, d’acceptation, de gratitude, de confiance, de tendresse.

En résumé : 5 réflexions pour l’autoréflexion

En résumé, voici cinq raisons de faire une auto-réflexion qui vous guideront sur la voie du développement personnel :

  • Vous aider à apprendre de vos erreurs
  • Vous aide à trouver de bonnes idées
  • Vous aide à établir des relations avec les autres
  • Vous rend plus heureux
  • Vous aide à voir les choses sous un angle positif.

One thought on “Développement personnel : 5 raisons de s’auto-réfléchir

  1. Une foule de demandeurs d’emploi sont aux pieds tendres car la cartographie des professionnels de la rédaction de CV éprouvés équivaut à un atout sensible et c’est un excellent dilemme, nous devons donc d’abord inventorier une goutte des fermetures courantes qui sont liées aux acteurs qui font la prérogative et utilisent un on-the-ball inscrit curriculum vitae cabinet de sage-femme.
    Commençons ce pow-wow en remarquant qu’un site pour un réseau de recherche d’emploi appelé Ladders, proclame que l’envoi d’un CV formé par un collectif de recherche de CV concernant toute offre d’emploi entendue renforce les chances de ce cadre d’obtenir un emploi de 75 %. Comme nous l’avons dit, l’envoi par télécopie d’un CV bien rédigé à pratiquement n’importe quel poste vacant en ligne augmente les chances du candidat de lutter contre une rencontre de 51 %.

    Cherchez-le dans le dictionnaire, avoir un CV cool qui est mis en place par un excellent bureau de rédaction de CV apporte un vent de concurrence pointu aux chercheurs d’emploi au niveau administratif et également aux chercheurs d’emploi au niveau du PDG, disons qu’absolument tous les sérieux Le service professionnel de création de CV crée également des profils en ligne dignes et efficaces en plus des super CV. Blague à part, passer par le sourcing d’un CV parfaitement rédigé ou bien conçu est éternellement le point le plus crucial de toute recherche d’emploi, et avoir une présence Facebook tout aussi forte est vraiment un peu moins obligatoire dans le schéma de sécurisation d’un poste.

    En résumé, les données ne peuvent pas mentir, l’embauche de rédacteurs de CV professionnels certifiés engendre des résultats positifs vérifiables pour les cadres et les professionnels qui sillonnent les flux de travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.